> CHAPITRE 14 < LE SURVIVANT

ALL LANGUAGES 👇

https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=405594621572586&id=100063661542082

Parmi les plus grandes tragédies qui ont eu lieu en Italie et couvertes de mystère, nous avons non seulement celle du prince Moby mais aussi le massacre d’Ustica le 27 juin 1980. La première navale et la seconde aérienne. Et sûrement qu’il pourrait y en avoir encore d’autres, de moindre importance, mais qui ont fait des victimes civiles.
Dans les deux cas c’est la main de l’OTAN qui a conduit aux malheurs, elle est présumée non intentionnellement intentionnelle, mais pourrait-on insinuer comme conséquence d’opérations secrètes trop risquées dans un contexte social ordinaire ?
Comme on dit dans le jargon militaire, petits dommages collatéraux : généralement issus de la mort de civils dont le seul désir était de passer des vacances paisibles. Appelons-les aussi des intrusions dans la vie commune de tous les jours dans une société d’un État souverain, qui peuvent conduire à des imprévus brutaux dont il faut absolument et absolument cacher la culpabilité, avec la complaisance de l’État servile.

Il y a 120 bases de l’OTAN officiellement déclarées en Italie. On soupçonne cependant qu’il y en a 140 au total et 20 seraient couverts par le secret. Notre pays abrite environ 13 000 soldats américains.

À PARTIR DU SITE WEB DE L’OTAN :
La sécurité dans notre vie quotidienne est essentielle à notre bien-être. Le but de l’OTAN est de garantir la liberté et la sécurité des pays membres par des moyens politiques et militaires.

POLITIQUE – L’OTAN promeut les valeurs démocratiques et permet aux membres de se consulter et de collaborer sur les questions de défense et de sécurité pour résoudre les problèmes, instaurer la confiance et, à long terme, prévenir les conflits.

MILITAIRE – L’OTAN s’est engagée à résoudre pacifiquement les différends. En cas d’échec des efforts diplomatiques, elle dispose de la puissance militaire pour entreprendre des opérations de gestion de crise. Ces opérations doivent être menées dans le cadre de la clause de défense collective du traité fondateur de l’OTAN – article 5 du traité de Washington

Bon, partons en vacances, calmes et sereins, en espérant toujours ne pas tomber sur le groupe des petits dégâts collatéraux.


ALL LANGUAGES 👇

https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=405594621572586&id=100063661542082

Lascia un commento

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo di WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione /  Modifica )

Connessione a %s...